L’auteur, Normand Paquette, raconte sa vie dans son autobiographie, Ça s’est passé comme çà…À travers ses états d’âme, il se décrit tel qu’il se voit dans les évènements. Ses réflexions intimes donnent à ses souvenirs une couleur unique, la sienne. Cette histoire s’inscrit dans une période où le Québec baigne dans la culture judéo-chrétienne. La religion catholique domine et l’Église contrôle tout. Sous un certain rapport, la plupart des enseignements apportent du bon, par contre, d’autres contribuent à développer une culture d’hypocrisie et de contrôle. Le dimanche, les gens revêtent leurs vêtements de chrétiens pour assister à la messe et les enlèvent aussitôt revenus à leur domicile. C’est le temps des grosses familles. Malheureusement, les femmes souffrent de la soumission qu’exige l’Église catholique envers leur époux. Elles sont obligées d’accepter les demandes sexuelles de ceux-ci. Résultat : aussitôt le petit dernier sevré, la jeune mère repart pour la famille selon l’expression populaire de l’époque.

 

« Je crois que nous avons tous une mission sur la terre. Il est importent de laisser un témoignage de notre passage. On nous a souvent dit que la terre est une vallée de larmes. Ça comprend aussi des joies. J’ai vécu dans la crainte. Enfant, c’était la peur de mon père. À l’adolescence, j’ai pensé avoir une vocation pour la prêtrise qui cadrait mal avec les filles que je trouvais tellement belles. J’ai vécu aussi avec la peur de l’enfer. Finalement, j’ai dû faire le vide avec la religion. Mais je n’ai pas pour autant laissé tomber la foi en un Créateur qui désire sauver toutes ses créatures. Enfin, au soir de ma vie, je connais le vrai bonheur. Merci Seigneur ! »

Description

Titre : Ça s’est passé comme ça…

 Auteur : Normand Paquette

Catégorie : Autobiographie  

Pages :  262   

Format : 6 X 9        15,24 X 22,86

ISBN :  978-2-923959-65-8

 

Pour Commander