Le journal d’une blanche est un roman moderne et franchement atypique qui se construit sur une série de mise en abyme mettant en scène le récit d’une femme actuelle et bourgeoise. Dans un décor planté à Paris, le récit débute à Londres dans le quartier d’Hampstead et au fil des chapitres, on se voit entraîné sur les places historiques de Paris, dans une ville de banlieue, ou encore à Venise. Blanche Enblac’h l’héroïne du livre se raconte au travers de son journal intime qu’elle publie sous un pseudonyme. Une femme qui ose faire tomber les masques, ceux qui l’avaient aidés à dissimuler l’horreur d’une enfance violée et les souffrances d’une femme trompée. C’est au travers de l’écriture que s’opère une métamorphose et que Blanche parvient à s’échapper de la prison d’un passé douloureux.

Description

Titre : Le journal d’une blanche                             

Auteur :  Viviane Mpozagara      

Catégorie :  Roman          

Pages :   190      

Format : 6 X 9    15,24 X 22,86 cm

Prix :  20.00$ CAD

ISBN :  978-2-924530-89-4  

 

Viviane Mpozagara, l’auteure du roman « Le journal d’une blanche » écrit sans fard, sur un ton décalé et franc, avec une touche d’humour et de poésie. Elle réussit à nous divertir et à nous surprendre tour à tour, en apportant un point de vue intéressant ainsi qu’une vision franche et tendre de la société française où elle a longtemps vécu dans les cercles fermés et bourgeois du Paris mondain. D’origine burundaise, elle arrive à l’âge de quatre ans en France où ses parents diplomates viennent s’installer. Elle est diplômée de l’Université Paris Sorbonne en Littérature Anglaise et Civilisations Étrangères. En 2009, elle écrit un premier livre « Ghetto de riches, ghetto de pauvres » paru aux Éditions l’Harmattan à Paris. Elle part vivre et travailler à Londres au Royaume-Uni pendant sept ans avant de s’installer à Montréal au Canada où elle vit actuellement avec son mari et ses deux filles.