Au travers de ce récit vécu, l’auteure France Hébert fait plonger le lecteur dans un Montréal insoupçonné où a lieu la rencontre de deux cultures, celle d’une jeune femme issue du Québec avec le Moyen-Orient et plus précisément le Liban. On se situe dans les années 70, en deçà et au-delà, dans une époque d’insouciance.

« Petite histoire de l’aventure en arabesque d’une ingénue », c’est un formidable échange et la transmission d’un savoir et d’un art ancestral, celui de la dance Baladi, ou bien plus communément connu sous le nom de la danse orientale ou bien « danse du ventre ».

Un livre où se dévoilent les premiers pas d’une danseuse ingénue et pleine de rêves, qui découvre, côtoie et s’inspire des grandes danseuses de l’époque. Un âge d’or où France devenue Soraya, rencontre ces grands noms et ces étoiles qui ont marqués à jamais leur discipline et leur temps.

Vous êtes alors entraîné dans une danse – dans les cabarets libanais de Montréal – qui vous emmène jusqu’au bout de la nuit et vous fait découvrir l’art de vivre à la libanaise où la fête n’a pas de fin. Vous vibrerez au rythme des percussions et des violons d’un orchestre oriental jusqu’au petit matin.

Tout comme dans le déhanché évocateur d’une danseuse orientale à la fois pudique et enchanteur, cette histoire vous entraînera dans un tourbillon et dans un voyage, de Montréal, à San Francisco, à New-York en passant par le Caire.

En quelques pas de danse orientale, à Montréal et ailleurs, vous découvrirez un parcours peu ordinaire. Celui d’une élève assidue qui par la maîtrise de cet art deviendra à son tour une danseuse à part entière et transmettra à d’autres son savoir.

Description

Titre : Petite histoire de l’aventure en arabesque d’une ingénue

Auteure : France Hébert

Catégorie : Autobiographie – Expérience de vie – Danse orientale

Page : 201

Format : 6X9

Prix : 25,99$ CAD

ISBN :  978-2-9817692-0-6

 

France Hébert  est née à Montréal en 1955 dans une famille canadienne-française traditionnelle. Dès son enfance et jusqu’à l’âge adulte, elle cultive un intérêt marqué pour la danse et les cultures du monde par le biais de la musique et de la danse folkloriques de tous les pays. Après avoir voyagé de façon extensive pendant plusieurs années, à 22 ans, elle entreprend un BAC en enseignement de l’activité physique. Soudainement captivée par la danse orientale, elle devient danseuse professionnelle dans les restaurants cabarets libanais de Montréal. Cette carrière s’étendra de 1978 à 2010, durant laquelle elle côtoie les grandes figures de la danse orientale à Montréal, New York et San Francisco, performe dans les restaurants et les occasions privées. Tout en enseignant la chorégraphie, elle voyage en Égypte où elle voit les plus grandes stars internationales de la danse orientale.
Mère de deux enfants, elle a consacré ces dernières années à la réflexion et la rédaction de ce livre.




 

    

https://soraya-danse.com/